Un exercice ORSEC NOVI (Organisation de la Réponse de la SEcurité CIvile NOmbreuses VIctimes) s'est déroulé mercredi 22 mars en soirée au centre d'incendie et de secours de Toul. Le thème du scénario était un accident impliquant plusieurs véhicules en centre-ville. Ces véhicules ont percuté des piétons à un arrêt de bus et ont fauché des vélos.
 
L’objectif prioritaire pour les sapeurs-pompiers est de faire travailler la montée en puissance d’un dispositif avec de nombreuses victimes par les personnels, en intégrant les nouvelles dispositions, notamment SINUS (logiciel de gestion et d’identification des victimes : chaque victime reçoit un identifiant unique matérialisé sur un bracelet doté d'un code barre et d'une fiche médicale).

La chaîne médicale des secours, pilotée par le SAMU, était constituée de stagiaires en « médecine de catastrophe ».

La proximité du site avec le centre hospitalier de TOUL a facilité l’acheminent des victimes vers le centre hospitalier Saint Charles qui a testé son plan Blanc.

Les associations agréées de sécurité civile ont été largement mobilisées dans la mesure où la noria d’évacuation a été en grande partie jouée dans des délais réalistes.

Après Twitter, le SDIS de Meurthe & Moselle ouvre officiellement sa page Facebook : vecteur de promotion, de mise en valeur mais également de prévention courante et de conseils de vigilance en cas d'évènements particuliers.

 

 

Ils sont dix sapeurs-pompiers volontaires Meurthe & Mosellans, tous grades confondus, à avoir prêté leur image pour le nouveau visuel qui portera désormais la communication du développement du volontariat dans notre département. Ce visuel, qui montre la richesse du collectif à travers les professions exercées par les sapeurs-pompiers volontaires, affiche la complémentarité et l'accessibilité de l'activité de sapeur-pompier volontaire en illustrant le slogan désormais connu de tous : "Sapeurs-pompiers volontaires, des personnes ordinaires qui ensemble réalisent des choses extraordinaires".

                                                                 

 

Le mercredi 19 octobre, une convention tripartite a été signée entre la préfecture de Meurthe-et-Moselle, le SDIS et l’association VISOV (Volontaires Internationaux en Soutien Opérationnel Virtuel) dans l’enceinte du Centre Opérationnel Départemental à la préfecture.
VISOV est une association, composée uniquement de bénévoles, spécialisée dans les Médias Sociaux en Gestion d’Urgence (MSGU).
Cette convention va permettre aux deux entités de bénéficier de remontées d’informations récupérées (et vérifiées)  via les médias sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Periscope….) en situation de crise. Une première expérience a eu lieu au cours des inondations du mois de juin, où VISOV a contribué à  récupérer des images et vidéos permettant aux centres opérationnels de mieux comprendre la situation sur le terrain.
VISOV assure principalement ces missions :
      - Collecter des informations sur les médias sociaux et les partager via un classeur collaboratif ;
      - Cartographier les éléments ;
      - diffuser des messages de préventions et relayer les conseils des autorités ;
      - Démentir les rumeurs en lien avec les autorités.
L’association est aujourd’hui conventionnée avec la Direction générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises, certains SDIS et préfectures.

Vous pouvez vous rendre sur www.visov.org / VISOV sur facebook / @VISOV1 sur Twitter