En Meurthe-et-Moselle, plus de 2000 hommes et femmes vivent un engagement quotidien au service des autres, en parallèle de leur métier ou de leurs études.
Chaque jour, ils démontrent que solidarité et altruisme ne sont pas de vains mots.

Pour tous renseignements : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Principales conditions d’engagement :

L’engagement citoyen de sapeur-pompier volontaire est une activité reposant sur le volontariat et le bénévolat, exercée dans des conditions qui lui sont propres.
Cet engagement est librement consenti et ouvert à tous.
Les conditions d’accès sont les suivantes :

  • Avoir 16 ans au moins avec un consentement écrit du représentant légal pour les mineurs,
  • Résider à proximité d'un centre d'incendie et de secours,
  • Être en situation régulière au regard des obligations du  code du service national,
  • Jouir de ses droits civiques,
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions,
  • Etre apte médicalement. Satisfaire à une évaluation de la condition physique.

Pour les sapeurs-pompiers volontaires du service de santé et de secours médical :

  • Détenir le diplôme de médecin, de pharmacien, d’infirmier, de vétérinaire ou de psychologue et être inscrit à l’ordre correspondant défini par le code de la santé publique.
  • Etre étudiants en médecine admis en 2e année du 2e cycle (soit la 4e année) ou admis au 3e cycle (soit la 7e année) pour devenir médecin aspirant ou médecin lieutenant et participer aux activités du service.

Conditions d'aptitude physique et médicale :

L’engagement des sapeurs-pompiers volontaires est soumis à des conditions d'aptitude physique et médicale.
L’aptitude physique fait l’objet de tests destinés à évaluer la condition physique des candidats lors de la phase de recrutement. Ces tests très accessibles se composent de :

  • D’un atelier d’endurance cardio respiratoire (test de « Luc léger » ou test de « VAMEVAL »)
  • D’un atelier d’endurance musculaire des membres supérieurs (réalisation de « pompes »)
  • D’un atelier d’endurance des membres inférieurs (test de « Killy »)
  • D’un atelier d’endurance de la ceinture abdominale et des muscles lombaires (test du gainage)
  • 50 mètres de natation nage libre non chronométré
  • Grimper d’échelle sur 8 mètres (dépistage du vertige)

Il est obligatoire de participer à l’ensemble des ateliers. Aucun barème n’est lié aux ateliers, chacun doit donner le meilleur de lui-même dans chacun des tests. Les résultats constituent, avec l’entretien de motivation réalisé par la suite l’un des éléments qui permettront de statuer sur le recrutement du candidat.

Obligations relatives à l’engagement sapeur-pompier :

Les sapeurs-pompiers volontaires sont engagés pour une période de cinq ans, tacitement reconduite, en principe au grade de sapeur. La première année au moins ou les 3 premières années au plus constituent une période probatoire.

L’activité de sapeur-pompier volontaire s'exerce avec obéissance, discrétion et responsabilité, dans le respect des dispositions législatives et réglementaires et notamment de la Charte nationale du sapeur-pompier volontaire.

Tout sapeur-pompier volontaire bénéficie d'une formation initiale à la suite de son engagement, adaptée aux missions exercées dans son centre de secours, puis d'une formation continue et de perfectionnement tout au long de son engagement.

Dossier de candidature :

Pour s'engager en qualité de sapeur-pompier volontaire, il suffit de s’adresser au centre d’incendie et de secours le plus proche de son domicile (Voir la carte des centres d’incendie et de secours en page d’accueil du site).

Le chef de centre lors de l’accueil du candidat vérifie tout d’abord la compatibilité de l’engagement avec le lieu de résidence. Il est en effet nécessaire de pouvoir rejoindre le centre dans un délai compatible avec l’astreinte opérationnelle (délai de l’ordre de 8 minutes). Si cette condition est remplie, le dossier d’engagement est fourni au candidat qui s’engage alors dans le cursus de recrutement.

Formation et disponibilité :

Les formations et le temps de disponibilité terrain sont ajustés au mieux afin de vous permettre de concilier vie privée, vie professionnelle et volontariat.

La formation initiale est composée de 5 modules obligatoires et deux modules optionnels qui représentent respectivement 23 et 5 journées de formation au total.
Le sapeur-pompier volontaire dispose de 3 années pour réaliser ces 5 modules.

Au fur et à mesure de l’acquisition de chacun des modules le sapeur-pompier volontaire peut être engagé sur le terrain sur les typologies d’intervention pour lesquelles il est formé (exemple un sapeur-pompier volontaire seulement formé au secourisme peut déjà intervenir pour les interventions de secours à personne).

Un système informatique performant permet à chacun de déclarer facilement et avec souplesse ses disponibilités en fonction de ses contraintes personnelles et professionnelles.