Contact :
Adjudant-chef Denis GENOT 06.25.92.07.43

 


L’Union départementale des sapeurs-pompiers de Meurthe-et-Moselle (UDSP 54) encadre les associations organisées en sections formant les jeunes sapeurs-pompiers au sein desquelles sont regroupés des jeunes filles et garçons en vue de développer leur esprit de solidarité, de leur proposer toutes activités concourant à leur épanouissement et de les initier aux techniques propres aux sapeurs-pompiers afin de susciter des vocations. Il y a en Meurthe-et-Moselle 24 sections de JSP.


Conditions pour devenir jeune sapeur-pompier :

  • Etre âgé de 12 à 14 ans,
  • Savoir nager,
  • Etre apte médical (visite auprès d’un médecin sapeur-pompier),
  • Remplir un dossier d’incorporation.


Formation :

A l’issue de sa formation, qui se compose de 4 cycles, le jeune sapeur-pompier pourra se présenter au brevet national de JSP.

  • Education physique et sportive :
    Les séances d'éducation physiques et sportive sont organisées par les sections de JSP et ont pour objet le développement harmonieux des qualités physiques et de l'esprit sportif. Les entraînements permettent aux JSP de présenter les épreuves imposées pour l'obtention du brevet national de JSP dans de bonnes conditions mais aussi de participer annuellement aux épreuves sportives départementale, régionale et nationale.
  • Les cycles de formation :

Cycle 1 JSP1 (12 à 14 ans) :
Connaître les valeurs et l’éthique des jeunes sapeurs-pompiers, l’engagement citoyen et le réseau associatif, la prévention des risques et les matériels de lutte contre les incendies utilisés par les sapeurs-pompiers,
Mettre en œuvre les techniques opérationnelles dans la lutte contre l’incendie et les techniques du Prévention et Secours Civiques (PSC 1),
S’intégrer dans une équipe de lutte contre l’incendie, en respectant les règles de sécurité. 

Cycle 2 JSP2 (13 à 16 ans) :
Connaître l’organisation et les missions du Service départemental d'incendie et de secours, la prévention des risques et la sécurité et les notions de sauvetages et mise en sécurité,
Mettre en œuvre les techniques opérationnelles dans la lutte contre l’incendie, les règles de sécurité individuelles et collectives, et les opérations diverses,
S’intégrer dans une équipe de lutte contre l’incendie en respectant les règles de base et de sécurité.

Cycle 3 JSP3 (14 à 17 ans) : 
Connaître les notions élémentaires d’hydraulique, les moyens facilitant l’action des secours, les principes de fonctionnement de l’appareil respiratoire isolant (ARI) et les techniques des opérations diverses,
Mettre en œuvre les techniques opérationnelles dans la lutte contre l’incendie et les sauvetages, l’emploi des transmissions et les opérations diverses,
S’intégrer dans une équipe de lutte contre l’incendie et de sauvetage en respectant les règles de base et de sécurité.

Cycle 4 JSP4 (15 à 18 ans) :
Connaître les conditions d’apparition du stress, les notions de prévention appliquées à l’opération, les bases du secours à personne, 
Mettre en œuvre les techniques opérationnelles dans la lutte contre l’incendie et les sauvetages, l’emploi de l’ARI, des échelles,  les interventions animalières,
S’intégrer dans une équipe de lutte contre l’incendie et de sauvetage en respectant les règles de base et de sécurité.

 

 

Brevet national de Jeune Sapeur-Pompier :

> Conditions à remplir :

Pour se présenter aux épreuves du brevet national de JSP, le candidat doit :

  • Etre dans l’année de ses 16 ans  et avoir moins de dix-neuf ans à la date de l'examen,
  • Répondre aux conditions d'aptitude médicale pour se présenter aux épreuves du brevet national de JSP,
  • Avoir validé l’ensemble des séquences de formation du cycle 1 au cycle 4,
  • Etre titulaire du diplôme de Premiers Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) et du module transverse,
  • Etre titulaire de la formation complémentaire JSP4 organisée par le centre de formation des sapeurs-pompiers du SDIS54.

 

> Description des épreuves du brevet national des jeunes sapeurs-pompiers :

  • Une épreuve théorique sous forme de questionnaire à choix multiples portant sur l’incendie et les opérations diverses,
  • Une épreuve pratique portant sur l'établissement des lances,
  • Une épreuve pratique sur le port de l’appareil respiratoire isolant,
    • Une épreuve pratique portant sur l'exécution d’une manœuvre de sauvetage à l’aide du Lot de Sauvetage et de Protection Contre les Chutes,
    • Trois épreuves pratiques portant sur la mise en œuvre des matériels d'interventions diverses,
    • Une épreuve pratique portant sur la mise en œuvre de l’échelle à coulisses petit modèle,
    • Une épreuve d’endurance cardio-respiratoire,
    • Une épreuve de natation,
    • Une épreuve spécifique " parcours sportif du sapeur-pompier",
    • Une épreuve de force des membres supérieurs.

 

Chacune des pratiques est évaluée par une appréciation « valide » ou « non valide ».
Les épreuves théoriques sont notées de 0 à 20.


Le brevet national de jeune sapeur-pompier est attribué à tout candidat qui à l’ensemble des épreuves pratiques et sportives obtient des appréciations « valide » et une note de 10 sur 20 sur chaque épreuves théoriques. Toutefois, le candidat qui n’a pas subi avec succès l'une des épreuves susvisées, a la possibilité de s'y représenter une seconde fois, jusqu’au 31 décembre de l’année de ces 18 ans. En cas de nouvel échec, le candidat sera alors éliminé.